Les implications du plan déconfinement pour l’hôtellerie et la restauration

Ségolène B.
9/5/2021

La nouvelle tant attendue est enfin arrivée. Le 29 avril, le Président de la République, Emmanuel Macron annonçait à la presse son plan de déconfinement incluant une réouverture progressive des restaurants. Mabrigade a décortiqué ce plan et vous l'explique.

Le plan de déconfinement

Il prévoit une réouverture des cafés & restaurants en trois phases.

Phase 1 - Dès le 19 mai, les cafés et restaurants seront autorisés à rouvrir leurs portes mais uniquement en terrasse, avec une limite de 6 convives par table et dans le respect d’un protocole sanitaire strict. Le couvre-feu est alors étendu jusqu’à 21heures.

Phase 2 - Le 9 juin, la limite de 6 convives par table reste de vigueur et le protocole sanitaire est renforcé. Néanmoins, le couvre-feu est étendu jusqu’à 23heures et les établissements peuvent désormais accueillir leurs clientèles à l’intérieur comme à l’extérieur.

Phase 3 - Le 30 juin, le couvre-feu est enfin levé. Les autres règles seront alors assouplies en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Exception pour les hôtels.

Dès le 19 mai, le service en chambre ne sera plus obligatoire pour les hôtels. Les restaurants d’hôtel deviennent accessibles uniquement pour les clients.

Le protocole sanitaire

Le plan permet aux cafés et restaurants de rouvrir si et seulement si un protocole sanitaire est respecté. Mais quelles en sont les implications ? Cela fait actuellement l’objet de négociations entre le gouvernement et les représentants du secteur. Les pistes actuelles incluent, un respect de gestes barrières, la distanciation des tablées, la mise en place d’un QR code afin d’enregistrer les coordonnées des clients et d’assurer un suivi en cas de contamination et l’instauration d’une jauge maximale de la clientèle, potentiellement à 50%. Cette dernière est la mesure la plus controversée pour l’impact tangible qu’elle est susceptible de générer. Plus d’informations seront communiquées par le gouvernement dans les jours à venir.

Une réouverture de bon ou mauvais augure ?

L’annonce de la réouverture est un soulagement tant pour la population que pour les acteurs de l’hôtellerie-restauration. Certains opérateurs n’ont pas manqué de manifester leur joie d’enfin retrouver leurs activités et leurs brigades. Ils voient du positif dans un redémarrage progressif qui donne le temps de roder la machine, de renflouer les marchandises et de recruter de nouveaux effectifs.

Néanmoins, d’autres se montrent plus sceptiques au vu des questions et inquiétudes qui persistent. C’est avant tout la première phase qui pose problème. Il faut noter qu’uniquement 40% des cafés et restaurants français disposent d’une terrasse. De plus, les gestes barrières et la limite de 6 personnes par table limitent considérablement la capacité d’accueil des restaurants.

Certains craignent que ces mesures ne permettent pas d’assurer la rentabilité de leurs établissements et de pallier à la compensation des aides octroyées par l’Etat, une fois abandonnées. A ce stade, le programme de dégressivité des aides n’a pas encore été dévoilé par le gouvernement. Néanmoins, le Ministre de l’Economie et des Finances et de la Relance a affirmé que le gouvernement viendrait en aide aux cafés, hôtels et restaurants dont la réouverture partielle mènerait à une perte de leur chiffre d’affaires.

Il reste également à espérer que le gouvernement ne décide pas de rebrousser chemin en cas d’une nouvelle hausse des contaminations.

Réouverture et pénurie de main-d'oeuvre

D’autres encore évoquent la pénurie de main d’œuvre. Cette main d’œuvre qui sera pourtant bien nécessaire pour assouvir la demande d’une population privée de cafés et restaurants depuis 6 mois.

Vous êtes à la recherche d’un emploi en cuisine ou en salle, c’est le moment de vous lancer. Rendez-vous sur mabrigade.fr

Le processus mis en place par le gouvernement a pour vocation la réouverture totale de l’hôtellerie-restauration au 30 juin.

Une chose est sûre, la clientèle sera présente et la saison bien animée. A vos terrasses !

⏎ Retour